Pierre Henry

PH aujourd'hui

Le 5 juillet 2017, Pierre Henry  a rejoint la Musique des sphères

 

En 455 jours, il a fallu quitter la "Maison de sons" et trouver les moyens de conservation et de rayonnement de ce précieux patrimoine pour la postérité.

Fin 2018, toute la sonothèque est transférée à la Bibliothèque nationale de France et Son/Ré s’installe avec la totalité des archives papier au 3 passage Hennel, Paris 12e, afin de poursuivre ses missions. Isabelle Warnier, Bernadette Mangin et Agnès Alidières travaillent assidûment à l’organisation du considérable Fonds Pierre Henry confié à la BnF, à l’élaboration du catalogue Pierre Henry l’œuvre, à la création du site web pierre-henry.org et au rayonnement de son œuvre à travers des éditions discographiques, des films, des concerts et manifestations en France et à l’étranger.

Depuis octobre 2019, le Musée de la musique de la Philharmonie de Paris accueille une reconstitution fidèle du Studio Pierre Henry dans un espace qui lui est dédié.

Que tous ceux, grâce auxquels l’œuvre de Pierre Henry demeure toujours, soient infiniment remerciés : l’État, la DRAC Île-de-France, la Ville de Paris, la Mairie du XIIème, la Sacem, le Comité du cœur, la Bibliothèque nationale de France, la Philharmonie de Paris et le Musée de la musique, Decca, le Fonds de dotation agnès.b, les médias et les innombrables signataires de la pétition pour sauver la Maison, nos amis, nos familles, et notre équipe sans lesquels nous ne serions pas parvenus à préserver ce patrimoine unique et à continuer de le faire vivre.

dernière photo de Pierre Henry dans son studio

Pierre Henry dans son studio, 2016 © Collection personnelle Pierre Henry.

2024

2 novembre

Création Bidules 2.0, objets sonores de Pierre Henry remixés par ErikM à la Maison de la Radio et de la Musique lors du festival Présences electronique.

 

10 juin

Pierre Henry n'est pas mort, film documentaire de 54' de Franck Podguszer diffusé sur Mezzo.tv.
Rediffusion le mardi 18 juin à 17h15, le vendredi 21 juin à 6h30, le mercredi 26 juin à 13h30, le samedi 29 juin à 3h00, le jeudi 4 juillet à 10h00.

 

12 mai

Labyrinthe !, concert au studio 104 de la Maison de la Radio et de la Musique dans le cadre de Multiphonies Ina/Grm Akousma #5, et à l’occasion de la réédition du CD en vinyle.

 

5 avril

Ciné/Concert l’Homme à la caméra lors du festival In Situ dans l’Église Sainte Geneviève de Reims, interprété par Jonathan Prager.

 

17 mars

Apocalypse de Jean, concert dans l’église Saint-Pierre de Montmartre à Paris, interprété par Jonathan Prager.

14 et 15 mars

Festival Paris Music investit le Studio Son/Ré à 20 heures avec Arnaud Denzler et Selim Arjoun.

 

26 janvier

Quatre litanies pour piano , œuvre inédite de Pierre Henry, créée par Wilhem Latchoumia pour la Semaine du son à l’Opéra de Montpellier.

 

20 Janvier

Inauguration du festival Le Mansonore par Jean-Michel Jarre avec une écoute sous le Dôme sonore de son album composé en hommage et à partir des sons de Pierre Henry Oxymore, suivie d’une masterclass.

 

19 et 20 Janvier

Deux concerts en version orchestrale de Dracula, dirigé par Maxime Pascal (le Balcon) à l'Opéra de Lille.

2023

20 décembre

Concert Carte Blanche à Elizabeth Anderson : interprétation d’extraits de La reine verte à l’espace Senghor à Bruxelles.

 

29 novembre

Ciné/Concert l’Homme à la caméra dans l’Auditorium du conservatoire du Grand Châlon à Châlon-sur-Saône dans le cadre du Festival Ekhoes, interprété par Jonathan Prager, Compagnie Alcôme.

 

25 novembre

Hugosymphonie - Gouttes d'eau 2, interprété par Tomonari Higaki, un récital d’Acousmonium à l'Itami Aiphonic Hall à Hyogo, près d'Osaka, Japon.

 

14 novembre

Projection de Kyldex 1 projections de Nicolas Schöffer et Giraglia de Thierry Vincens, au cinéma Luminor Hôtel de Ville à Paris, dans le cadre de Scratch Collection : Ghost in the machine.

 

13 octobre

Apocalypse de Jean dans le cadre du Festival Akousma à l' Église Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus à Montréal, Canada.

 

17 septembre

Ciné/Concert l’Homme à la caméra interprété par Julien Clauss dans le cadre des Journées du patrimoine à Bombyx, usine de Mens.

 

8 septembre

Le Journal de mes sons, publication du texte intégral avec conducteur d’écoute, édition bilingue, livre augmenté, édition Maison ONA.

 

3 juin

Dimanches noirs et 69 Incidents, récital de Cécile Maisonhaute pour piano et piano préparé à la Fonderie au Mans.

 

18 et 19 mai Festival Paris Music, Berlin symphonie d'une grande ville, film de Walter Ruttmann, 2 projections avec la musique de Pierre Henry et 1 avec une revisitation par ErikM, au Musée des Arts et métiers.

 

23 mars

Concert Prisme joué par Jonathan Prager dans l’auditorium du CRR de la rue de Madrid à Paris.

 

14 janvier Jean-Michel Jarre en hommage à Pierre Henry joue (more)Oxymore dans le cadre de l'IRCAM en fête.

 

10 et 12 janvier

Deux concerts en version orchestrale de Dracula, dirigé par Maxime Pascal (le Balcon) : le 10 janvier à la Maison de la culture d’Amiens et le 12 à la MC2, Maison de la culture de Grenoble.

2022

1er décembre Ciné/Concert L’Homme à la caméra à la cinémathèque de Toulouse, interprété par Maylis Raynal.

 

27 novembre

L’oreille (c) ouverte, hommage à Pierre Henry par Jos Smolders lors du Festival Akouphène à Genève.

 

11 novembre

Ciné/Concert L’Homme à la Caméra, par Jonathan Prager sur acousmonium Motus, dans le cadre du Festival Musiques Démesurées à Clermont Ferrand

 

21 octobre

Parution d'Oxymore, album de Jean-Michel Jarre en hommage à Pierre Henry, composé à partir de sons issus de ses oeuvres.

 

7 octobre Au festival Bruckner 2022 de Linz (Autriche) Comme une symphonie, envoi à Jules Verne, interprété par Nicolas Verin.

 

16 septembre

Parution en CD et double LP de Pierre Henry Collector chez Decca/ Universal. Ce best of est une porte d’entrée pour tout auditeur qui souhaite découvrir l’œuvre innovante et magistrale du fondateur des musiques concrète et électronique.

 

26 et 27 août

Au Floating Sound Gallery – Festival acousmatique, 4 concerts de Labyrinthe ! interprété par Daniel Teruggi à Vienne en Autriche.

 

4 juillet

La Ville de Paris a posé une plaque commémorative en hommage à Pierre Henry sur la maison du 32 rue Toul, qui existe toujours.

Ernesto Novo a peint au dos de la maison une fresque de 7m 60 de haut représentant Pierre Henry à sa console.

 

10 et 11 juin Deux concerts à la Fondation Nicola del Roscio à Rome en hommage à la série de peintures Treatise on the Veil de Cy Twombly inspirée par Le voile d’Orphée de Pierre Henry.
Interprété par Nicolas Verin sur l’orchestre de haut-parleurs de Son/Ré.

19 et 20 mai

Festival Paris Music, La Porte, variation circassienne par Tom Lacoste au Studio Son/Ré et diffusion de Variance II en création.

13 mai Ré-édition du coffret de 12 CD Polyphonies, chez Decca.
Polyphonies contient 29 œuvres représentant, avec les 34 titres du
coffret Galaxie Pierre Henry, l’essentiel des œuvres majeures de Pierre Henry.
21 au 23 janvier Hyper festival de Radio France, Oxymore de Jean-Michel Jarre, un hommage et une création avec les sons de Pierre Henry.

2021

16 octobre

Journée Pierre Henry à la BnF : diffusion, tables rondes, projection de films et concert NsDos et Molécule.

7 octobre

Parution du Catalogue  Pierre Henry L’œuvre  aux Editions de la Cité de la musique - Philharmonie de Paris, sous la direction du musicologue Cyrille Delhaye.

17, 18 et 19 septembre

« A la rencontre de Pierre Henry » par le Béjart Ballet Lausanne à l'Opéra de Lausanne avec : Improvisations, La Porte, Symphonie pour un homme seul.

17 mars

Sortie du coffret de 13 CD Galaxie Pierre Henry chez Decca.

janvier

Parution du LP Un monde lacéré, œuvre inédite en hommage au travail de
Jacques Villeglé chez LP Transversales disques.

2020

11 septembre

Édition discographique du concert de La Xème symphonie, hommage à Beethoven, version orchestrale
chez Alpha Classic.

 

15 mai

Édition discographique de Carnet de Venise chez Harmonia Mundi.

 

26 avril

Symphonie pour un homme seul
en concert au San Francisco Conservatory of Music.

 

29 janvier

Deux concerts de La Xème remix pour La Folle journée de Nantes joué par Thierry Balasse sur l'orchestre de haut-parleurs de Pierre Henry.

 

fin janvier

Variations pour une porte et un soupir
Un numéro du jongleur Tom Lacoste, médaillé d’argent au Festival Mondial du Cirque de Demain.

2019

23 novembre

À la Cité de la musique, création de La Dixième symphonie-Hommage à Beethoven, version orchestrale pour 150 musiciens répartis en 3 orchestres et choeur, dirigés par Pascal Rophé, Bruno Mantovani et Marzena Diakun.

Exploit rendu possible grâce aux partitions réalisées par la Maison ONA, à partir des éléments de notations de Pierre Henry datant de la création de la version intégrale pour bandes magnétiques en 1979, composée exclusivement à partir de micro-cellules des 9 symphonies de Beethoven.

20 novembre A la Cité de la musique, concert joué par Thierry Balasse sur l’emblématique orchestre de haut-parleurs de Pierre Henry :

 Carnet de Venise, promenade dans Venise en compagnie de Monteverdi,  en première audition à Paris, suivie de la célèbre Messe pour le temps présent, chorégraphie originale de Maurice Béjart suivie du Grand remix chorégraphie d'Hervé Robbe dansé par le CNDC d’Angers.

16 novembre

Ciné/concert de L’Homme à la caméra de Dziga Vertov pour le Festival Ars Musica à  Bruxelles

2 octobre

Inauguration du Studio Pierre Henry au Musée de la Musique, une reconstitution exacte de son studio de la Maison de sons.

Ce Studio Pierre Henry devient un espace permanent du Musée, ouvert au public depuis le 2 octobre 2019, et un judicieux moyen de découvrir sa musique qui est à l’origine de bien des musiques actuelles.

21 mars

De 19h à minuit, la salle du Musée de la musique/Philharmonie de Paris dédiée aux musiques du monde diffuse une création électronique du musicien Molécule sur l'imaginaire des oiseaux. Son œuvre rend hommage au compositeur Pierre Henry en s'appuyant sur les enregistrements et les sons concrets d'oiseaux du maître.

2, 6 et 26 février

Variations pour une porte et un soupir, version Georges Balanchine dansée par le New York City Ballet au New York State Theater.

2018

1er novembre

Installation du Studio Son/Ré au 3 passage Hennel, Paris 12ème avec l'ensemble des archives papier du fonds Pierre Henry.

31 octobre

C’était le FINAL de la «Maison de sons», au 32 rue de Toul à Paris 12ème, dans laquelle il a vécu et travaillé de 1971 à 2017. Toute son œuvre musicale et picturale, tous ses appareils, les archives de ses 72 ans de carrière y étaient rassemblés, un considérable univers ordonné, imbriqué, qui aura servi sa création jusqu’à son dernier souffle.

Ce lieu a été quitté en musique par un concert de 5 de ses œuvres à la Gaîté lyrique, joué par Thierry Balasse.

15 octobre

Concert exceptionnel de L’Apocalypse de Jean au Théâtre de l’Athénée, joué par Nicolas Vérin.

24 et 25 août

Dans le cadre du festival Futura à Crest, Motus présente 3 œuvres de Pierre Henry jouées par Jonathan Prager, Tomonari Higaki et Eric Broitmann.

7 juin

Le voile d’Orphée et la Messe de Liverpool, joué par Jonathan Prager - Motus - à l’Eglise Saint-Merry à Paris.

13 mai

Labyrinthe! en concert dans le cadre de Focus Ina/Grm au Paris/Centquatre

2 mars

Salle de l’Ancien conservatoire à Paris, la Muse en circuit a permis la création de Fondu au noir, l’une de ses dernières œuvres, joué par Thierry Balasse.

14 et 15 février

Variations pour une porte et un soupir interprété par le Béjart ballet Lausanne à l' Opéra théâtre de Massy, suivi d'autres dates.

24 janvier

A l'auditorium du Louvre à Paris, 7 films avec les musiques de Pierre Henry programmées lors des 11èmes Journées Internationales du Film sur l'Art

2017

du 8 au 10 décembre

Bien qu’ayant perdu la vue, Pierre Henry a composé et achevé en mai ses trois dernières œuvres. Deux d'entre elles ont été programmées à Radio France pour le week-end célébrant ses 90 ans : Pierre Henry un pionnier

7 octobre Lors de la Nuit blanche, « Nuit Pierre Henry »  à la Cité de la musique : un concert de neuf heures avec la création de Multiplicité et dix-sept de ses œuvres joué par Thierry Balasse, Nicolas Vérin, Jonathan Prager et Adrien Soulier.