Pierre Henry

Lumières

 

Date

2003

Durée totale de l'oeuvre

1h30'19"

Studio de composition

Collection

Mots-clés

Relations entre contenus

Ce contenu Puise dans les sources sonores de Pierres réfléchies
Ce contenu Puise dans les sources sonores de Messe de Liverpool, version intégrale
Pleins jeux Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Capriccio Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Art de la fugue odyssée Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Lumières, version ballet Est une version de Ce contenu

Pour citer ce document

Henry, Pierre, 1927-2017, “Lumières,” Pierre Henry, consulté le 30 mai 2024, https://pierre-henry.org/items/show/177.

Format de sortie

Lumières - Méditation - pressentir extrait

Créateur

Henry, Pierre, 1927-2017

Description

Une opération de mise en valeur du patrimoine architectural des églises du centre de la ville de Dijon a conduit Pierre Henry à composer Lumières, une œuvre en 3 parties dont chacune est jouée successivement dans une église différente au cours de la même soirée.

"Source ineffable de lumière, Verbe en qui l’Éternel contemple sa beauté, Astre, dont le soleil n’est que l’ombre grossière, Sacré jour dont le jour emprunte sa beauté."
Jean Racine, « Le lundi à Laudes », Hymnes traduites du bréviaire romain [1688], Poésies, OEuvres complètes, Paris, Seuil, 1962, p. 447.

"Tout près des « Béatitudes » de César Franck et des « Couleurs de la Cité Céleste » de Olivier Messiaen, je voudrais situer cette aventure musicale « Lumières » dans un contexte de mixité : électroacoustique et mysticisme. Dans ma vie, la lumière est un signal, dans ma musique je dirais qu’elle est apparitions. Chez les théologiens, l’ultime disposition de grâce qui permet à l’esprit la Vision de Dieu, s’appelle Lumière de Gloire. La musique de Lumières est au départ un travail instrumental. Je suis ici un pianiste échantillonneur, soucieux du développement. Variantes de corps sonores s’enchaînant dans un mécanisme précis de longues et de brèves. Pour être en phase avec la dimension intemporelle de l’œuvre j’ai transposé et mixé mes apparitions : micro-cellules pianistiques et sons ajoutés de quelques flûtes et bassons. L’harmonisation et la dynamique de ces mixages expriment l’étendue des cris du cœur. "Lumières" comportent trois parties : Méditation, Transformation, Évolution. Elles résument la progression philosophique de l’œuvre : lumière intérieure, soif de clarté, plénitude de vérité. Douze séquences en trois parties synthétisent la part de l’homme dans cette quête de l’absolu."
Pierre Henry, note de programme de la création, 2003

Liste des mouvements

Œuvre en trois parties :

Première partie, Méditation (30’33) :
1. Envolée des corps privés de lumière (4’48)
2. Pressentir (13’16)
3. Aventure intérieure (8’12)
4. Égarement (4’10).

Deuxième partie, Transformation (26’51) :
5. Cœurs ralentis (6’20)
6. Amplitude (5’14)
7. S’éclairer (9’09)
8. Moment de ciel invisible (6’02).

Troisième partie, Évolution (32’55) :
9. Chant de plénitude (9’00)
10. Cœurs fébriles (7’23)
11. Vers l’Infini (9’53)
12. L’Infini (6’34).

Date de création

2003-12-06

Création de l'oeuvre

à 19 h, église Notre-Dame (‹ Méditation ›) ;
à 20 h, église Saint-Michel (‹ Transformation ›) ;
à 20 h 45, cathédrale Saint-Bénigne (‹ Évolution ›),
Dijon, festival I Love Dijon, avec une mise en lumière de Pierre Gallais

Composition

Date de composition

Composé entre le 29 avril et le 22 septembre 2003

Sources sonores

Sonothèque Pierre Henry. Sons pianistiques : arpèges, balancement, frémissement, battement, éruption, marche nocturne, rythme main gauche, rythme tambourin, éventail impressionniste, chatoiement, continuo... Sons de flute, de basson. Sons "d'assiette" : scie, déchirante, mélancolique, réaliste, fourmillante, frottée, perlée, grincée, en contrechant... Tous les sons ont été manipulés, transposés, fondus, superposés, accordés, syncopés, harmonisés, mélangés.
Sons issus des œuvres "Futuristie" [1975], "Pierres réfléchies" [1982], "Messe de Liverpool" [1967]

Collaborateurs de réalisation

Mangin, Bernadette

Observations

Commande de l'association diocésaine de la Côte d’Or en collaboration avec la ville de Dijon dans le cadre du programme “les Nouveaux Commanditaires" de la Fondation de France.
Lumières a été composé en hommage à Olivier Messiaen.

Technique

Support

Bande numérique (DAT)

Bit Rate/Frequency

48 kHz

Nombre de canaux

Stéréo

Sources

Identifiant

http://pierre-henry.org/admin/items/show/177

Source

Fonds Pierre Henry, boite rouge PHBR-00138
Fonds Pierre Henry, classeur DONAUD1807_000109

Cote BNF version de référence autorisée

DONAUD1714_001411

Cotes BNF matériel de composition

DONAUD1714_001353 à DONAUD1714_001410 ; DONAUD1714_001417 ; DONAUD1714_012500 à DONAUD1714_012509
DONAUD1714_001418. Version courte (17'46) élaborée en 2011, mais non utilisée.

Relations entre contenus

Ce contenu Puise dans les sources sonores de Item: Pierres réfléchies
Ce contenu Puise dans les sources sonores de Item: Messe de Liverpool, version intégrale
Item: [Notes après une première audition de Lumières] Annote Ce contenu
Item: Pleins jeux Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Capriccio Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Art de la fugue odyssée Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Lumières, version ballet Est une version de Ce contenu

Visionneuse de document