Pierre Henry

Antiphonie

 

Date

1951

Durée totale de l'oeuvre

2'58"

Studio de composition

Collection

Relations entre contenus

Ce contenu Est une partie de Le Microphone bien tempéré

Pour citer ce document

Henry, Pierre, 1927-2017, “Antiphonie,” Pierre Henry, consulté le 30 mai 2024, https://pierre-henry.org/items/show/1286.

Format de sortie

Antiphonie

Créateur

Henry, Pierre, 1927-2017

Description

Première composition pour bande magnétique de Pierre Henry, intégrée ultérieurement dans la série radiophonique Le Microphone bien tempéré [1950-1951].

Antiphonie est la première œuvre sérielle en Musique concrète ; réalisée d’après un schéma rigoureux où les durées sont notées avec précision (en centimètre sur la partition). Deux séries de blocs sonores s’opposent à la façon de l’antiphonie du Moyen Âge. D’une part, des groupes formés de cellules en renouvellement continuel, d’autre part, une série rigide de douze sons complexes, constitués de timbres, de durée, hauteur et ampleur dissemblables. Le tout est traité de façon systématiquement différente. La construction d’Antiphonie est basée sur des durées rythmiques en équivalence avec la nature du matériau employé. Chaque son traité a son silence complémentaire. Tous les blocs faits de durées augmentées ou diminuées sont variés en agrandissement et précipitations asymétriques jusqu’au développement final, où l’ensemble de la matière devient, par l’arrachement des résonances, hystérie sonore.
Pierre Henry, tapuscrit préparatoire de la note de pochette du 2e Panorama de musique concrète, 1955, Archives Pierre Henry.

Date de création

1952-05-23

Création de l'oeuvre

Salle de l’ancien Conservatoire, Paris, festival L’Œuvre du XXe siècle. Diffusion sonore en relief cinématique dirigée par Pierre Henry.

Composition

Date de composition

Composé du 1er septembre au 30 novembre 1951

Référence bibliographique

Institut national de la communication audiovisuelle (France). (1977). Le concert: Pourquoi? comment? p. 28. Paris. INA/GRM

Lieux de création des sons

Studio d'essai

Observations

''Pour sa première utilisation systématique du magnétophone, Pierre Henry a joué à fond de son principal apport : le montage. D'autant plus que la vitesse ''professionnelle'' de l'époque (76 centimètres par seconde) permettait, bien avant les "micro-échantillonages" pratiqués sur l'ordinateur, de monter les sons en dessous même du seuil où l'oreille est à même de discerner deux phénomènes successifs''
Michel Chion, Pierre Henry [1980], 2003, p.42
Premier concert en relief spatial par effets de champs. "Tenant en main une bobine, l'opérateur sur scène effectuait des gestes dans l'espace matérialisé par de larges cerceaux croisés. Ces gestes agissant sur la balance des haut-parleurs produisaient un mouvement analogique du son dans l'espace de la salle"
François Bayle, « Acousmatique (musique) », Encyclopædia Universalis.
Déclaration à la Sacem le 16 juillet 1952. Il existe à la fois une partition et des schémas de durées.

Production

Concerts

Le 25 mai 1952, salle de l’ancien Conservatoire, Paris, festival
L’Œuvre du XXe siècle, organisé par le Congrès pour la liberté de la culture.
Diffusion sonore en relief cinématique dirigée par Pierre Henry
Le 20 mai 1955 diffusion sur Radio-Bâle
Le 3 avril 1958 diffusion sur la RTF
Le 30 octobre, 1968, Théâtre de la musique, Paris, lors des 26 heures de concert ininterrompu données aux Journées de musique contemporaine, 25-31 octobre, organisées par les Semaines musicales internationales de Paris.
Le 22 septembre 1988, auditorium de l'ARC (Animation Recherche Confrontation), Musée d’art moderne de la ville de Paris, dans la série "Pierre Henry, 40 ans de musiques en 15 concerts", 16 septembre-2 octobre. Coproduction Festival estival de Paris et Son/Ré
Le 22 juillet 1998 au Musée de Cluny lors de la rétrospective "Musique concrète des origines à nos jours (1948-1998) : Pierre Henry à Cluny", 21 juillet-1er août, organisée par Paris Quartier d’été.
Le 29 août 1998, Tour de Crest, série « Le vaisseau de Pierre, 26 heures de musique ininterrompues », festival Futura VI, 28-29 août.

Discographie

2e Panorama de musique concrète, Ducretet-Thomson, 1957, LP, n° 320 C 102

Panorama de musique concrète, Club national du disque, 1958, double LP, CND 15/16.

Le Microphone bien tempéré, Ina-GRM, 1978, LP, n° AM 006.08 - Réédition 1984, n° AM 006.08 HM 50.

Pierre Henry des années 50, Mantra, 1991, coffret 3 CD, n° 642032, vol. 2

Mix Pierre Henry 04.0, Philips, 2002, coffret 6 CD, n° 472201 2, vol. 3
Choix d’œuvres de 1950 à 1985, Vinyl-On-Demand, 2015, coffret 10 LP, n° VOD133, vol. 2/B.
Polyphonies, Decca/Universal, 2017, coffret 12 CD, n° 4814504, vol. 11 - Réédition 2022, n° 4535498

Technique

Support

Bande magnétique
Disque souple
Partition manuscrite

Bit Rate/Frequency

76 cm/s

Nombre de canaux

Mono

Sources

Identifiant

http://pierre-henry.org/items/show/1286

Source

Fonds Pierre Henry, boite rouge PHBR-00002 (comprenant notes, schémas et partitions)
Fonds Pierre Henry, classeur DONAUD1807_000105 ; DONAUD1807_000107
Fonds Pierre Henry, dossier à sangle, Partitions 1950

Cote BNF version de référence autorisée

En cours

Cotes BnF autres versions abouties

DONAUD1714_004195. Bande magnétique. Original 76 cm/s
DONAUD1714_004218. Bande magnétique. Concert 1968
DONAUD1714_004217. Bande magnétique. Edition discographique 1978
DONAUD1714_012547. Bande numérique (X80) ; DONAUD1714_003812. Bande numérique (DAT). Concert 1988 et édition discographique 1991
DONAUD1714_000470. Bande numérique (DAT). Concerts 1998. Editions discographiques 2002, 2015 et 2017

Cotes BNF matériel de composition

DONAUD1714_004208 ; DONAUD1714_004209. Bande magnétique
DONAUD1714_012863_V1_24 à DONAUD1714_012863_V6_24 ; DONAUD1714_012876_V7_12 ; DONAUD1714_012876_V10_12; DONAUD1714_012876_V12_12. Disque souple Pyral

Relations entre contenus

Ce contenu Est une partie de Item: Le Microphone bien tempéré
Item: [texte de Michel Chion sur Antiphonie] Annote Ce contenu