Pierre Henry

La Reine verte

 

Date

1963

Durée totale de l'oeuvre

44'. Durée de la bande son

Studio de composition

Collection

Genre de l'oeuvre

Mots-clés

Relations entre contenus

Musiques pour une fête Est une partie de Ce contenu
Psyché rock, variations Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Paraphrase de Psyché rock Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Trans Europe Express Puise dans les sources sonores de Ce contenu
La Reine verte, version de concert Est une version de Ce contenu
Mosaïques Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Les petits métiers Puise dans les sources sonores de Ce contenu
La Reine verte, film Est une adaptation de Ce contenu
Maldoror / Feuilleton Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Grand remix Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Equivalences Puise dans les sources sonores de Ce contenu

Pour citer ce document

Henry, Pierre, 1927-2017 et Béjart, Maurice, 1927-2007, “La Reine verte,” Pierre Henry, consulté le 22 avril 2024, https://pierre-henry.org/items/show/315.

Format de sortie

La Reine verte-marche du jeune homme

Créateur

Henry, Pierre, 1927-2017
Béjart, Maurice, 1927-2007

Contributeur

Béjart, Maurice, 1927-2007. Auteur, chorégraphe et metteur en scène
Casarès, Maria, 1922-1996. Comédienne
Babilée, Jean, 1923-2014. Danseur et comédien
Roustan, Joelle. Décors et costumes
Bernard, Roger. Décors et costumes

Description

La Reine verte est un spectacle total en 3 actes et 22 tableaux écrit par Maurice Béjart, qui adaptait son texte au fur et à mesure des répétitions. Ce spectacle est entièrement accompagné et rythmé par la musique de Pierre Henry, pour qui ce fut l’une des premières expériences de théâtre musical.

Argument du spectacle : L'Homme et la Mort s'affrontent sans cesse en un combat sans merci où l'on ne trouve ni gagnant ni perdant. Un homme meurt, mais l'Homme vit toujours et se dresse devant la Mort qui le fauche encore et toujours. Dans La Reine Verte ce combat devient un jeu qui se déroule sur la scène du monde, au théâtre, et où la Mort prend le costume et les grimaces de la comédienne pour frapper. Victorieuse ou vaincue, cela n'a aucune importance ; elle tue toujours, elle ne vainc jamais. Le nombre de ses rencontres avec l'Homme est infini. Chaque homme suppose un cas unique - mais c'est l'Homme qui l'intéresse, c'est l'Homme qu'elle poursuit, et Maurice Béjart a choisi pour les représenter ici trois instants de la vie de l'Homme pour le confronter avec la Mort.[...]

"La partition musicale de "La Reine Verte" fait appel aux moyens électroniques purs et aux procédés électroacoustiques de la musique concrète. En associant les timbres des instruments de l'orchestre aux sonorités artificielles des musiques expérimentales, je n'ai pas voulu uniquement rechercher des trouvailles insolites, mais j'ai tenté d'établir, par une certaine variété d'écriture et de style, un contrepoint lyrique ou même poétique aux différentes formes de ce spectacle. Afin de garder à travers toutes les manipulations techniques une permanence suffisamment transparente du vivant et du sensible dans la perception auditive, une répartition sonore spatiale à trois dimensions a été conçue dès l'origine du découpage musical. "
Pierre Henry, note de pochette de Musiques pour La Reine verte, 1965.

Liste des mouvements

Acte I
Prélude (2'20)
La marche du jeune homme (2’03)
La prison I (2'17)
Les servantes et la mort I (1'57)
Les servantes et la mort II (1'54)
La prison II (2'16)
Les insectes I (1'54)
Éblouissement de la reine (2'06)
Les insectes II (1'57)
La danse du jeune homme (2'32)
Postlude (2'08)
Rock électronique (3'30)

Acte II 
L'heure exquise (1'10)
Funambule I (2'12)
Funambule II (1'10)
Les insectes III (1'52)
Funambule III (1'42)
Le jardin (1'45)

Acte III 
La vieillesse (1'53)
Danse de l'homme et de la mort (1'42)
Voyage à la mer (3'40)
La mort (1'25)

Date de création

1963-10-19

Création de l'oeuvre

Théâtre Hébertot, Paris.

Composition

Date de composition

Composé en août, septembre et octobre 1963

Sources sonores

Sonothèque Pierre Henry : nombreux sons instrumentaux (piano, clavecin, harpe, vibraphone, cordes du piano), voix (mélodies), mêlés à des sons concrets et fabriqués (insectes, rumeurs, ambiances), etc.

Collaborateurs de réalisation

Chandon, Isabelle

Observations

Autres interprètes : Monique Chaumette, Ursula Kubler, Laura Proença, Mathé Souverbie, Claude Dedieu, André Leblond, Yves Chaussin, Kenzo Emoto, Guy Neyrand, Onelli.
Une première version de concert (26'04) a été élaborée et jouée le 31 octobre 1968 à 14 h au Théâtre de la Musique à Paris lors des 26 heures de concert ininterrompu données aux Journées de musique contemporaine, ainsi que le 10 octobre 1969, au Grand Palais, Paris, lors du deuxième des quatre « concerts à la carte » consacrés à Pierre Henry pour les soirées de musique électronique du Salon des artistes décorateurs, 19 septembre-19 octobre.

Production

Concerts

Du 20 octobre au 31 décembre 1963 au théâtre Hébertot, Paris

Discographie

Musiques pour La Reine verte, Unidisc, 1965, LP, n° UD 30 137 M

La Reine verte, Philips, 1971, LP, n° 6332 015

Technique

Support

Bande magnétique

Bit Rate/Frequency

38 cm/s

Nombre de canaux

Stéréo

Sources

Identifiant

http://pierre-henry.org/items/show/315

Source

Fonds Pierre Henry, boites rouges PHBR-00015 ; PHBR-00016 ; PHBR-00017 ; PHBR-00282
Fonds Pierre Henry, classeurs DONAUD1807_000105 ; DONAUD1807_000107 ; DONAUD1807_000164 ; DONAUD1807_000170 ; PHCL_Transferts et copies 2

Cote BNF version de référence autorisée

Les bandes de concert originales n'existent plus, elles ont été remontées pour élaborer une nouvelle version de concert en 1988.

Cotes BnF autres versions abouties

DONAUD1714_004434 à DONAUD1714_004436 : copie témoin de la bande de spectacle.
DONAUD1714_004089 ; DONAUD1714_004090. Master Philips 1971
DONAUD1714_003953. Version concert 1968. Sécurité

Cotes BNF matériel de composition

DONAUD1714_004442 ; DONAUD1714_004443 ; DONAUD1714_004449. Les voix de mixage n'existent plus. Elles ont été démantelées au cours des années. Il n'en reste que quelques éléments originaux.
DONAUD1714_009601 à DONAUD1714_009611. Eléments sonores restants
DONAUD1714_003954 ; DONAUD1714_003955. Version discographique 1965, incomplète (il manque la fin de la face A).
DONAUD1714_004437 ; DONAUD1714_004438. Version discographique mono 1971.
DONAUD1714_004439 ; DONAUD1714_004440. Copie du master stéréo faite chez Philips par Guy Laporte en 1971.

Relations entre contenus

Item: [Argument de Maurice Béjart sur "La Reine verte"] Annote Ce contenu
Item: Equivalences Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Grand remix Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Maldoror / Feuilleton Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: La Reine verte, film Est une adaptation de Ce contenu
Item: Les petits métiers Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Mosaïques Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: La Reine verte, version de concert Est une version de Ce contenu
Item: Trans Europe Express Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Paraphrase de Psyché rock Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Psyché rock, variations Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Musiques pour une fête Est une partie de Ce contenu