Pierre Henry

Orphée 51 ou Toute la lyre

 

Date

1951

Durée totale de l'oeuvre

54'30

Studio de composition

Collection

Genre de l'oeuvre

Mots-clés

Relations entre contenus

Orphée 53 Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Echo d'Orphée Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Orphée dévoilé Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Intérieur / Extérieur Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Un Orphée allemand Puise dans les sources sonores de Ce contenu

Pour citer ce document

Henry, Pierre, 1927-2017 et Schaeffer, Pierre, 1910-1995, “Orphée 51 ou Toute la lyre,” Pierre Henry, consulté le 30 mai 2024, https://pierre-henry.org/items/show/1380.

Format de sortie

Orphée 51 - premier air extrait

Créateur

Henry, Pierre, 1927-2017
Schaeffer, Pierre, 1910-1995

Contributeur

Schaeffer, Pierre. Compositeur
Benglia, Habib. Récitant et mime, Dr Pluton
Benoît, Denise. Mezzo, Eurydice
Benoit, Jean-Christophe. Ténor, Sisyphe
Férès, Maria. Contralto, Orphée
Le Roux, Maurice. Récitant, Prédicant
Touraine, Geneviève. Soprano, Mlle Aimée

Description

Premier opéra de musique concrète pour chanteurs, récitant en direct et bande magnétique. Le livret et les parties chantées sont de Pierre Schaeffer sur une musique concrète de Pierre Henry. Le livret donne un rôle prépondérant à Eurydice qui s'adresse aux spectateurs après chaque mouvements en mettant en abîme les procédés d'écriture du spectacle et en commentant sur un ton sarcastique les renvois culturels liés à la tradition orphique occidentale.

Quel enseignement tirer de tout cela ? Renoncer à la musique concrète pour l’opéra, ou à l’opéra pour la musique concrète ? Il y avait des partisans de l’une et l’autre solution. Certains nous trouvaient trop éloignés de la musique traditionnelle ; d’autres au contraire, comme Messiaen et Henri Michaux, nous conseillaient l’originalité absolue, et de trancher toute adhérence à la musique traditionnelle. Ainsi, nous étions conviés à nous écarter non seulement de la musique, mais même de tout langage : Messiaen était choqué par la continuité de la voix humaine accompagnée par une musique concrète. Michaux disait que le lettrisme avait du bon. Lévi-Strauss remarquait que la voix peut avoir d’autre emploi que le chant. Après l’univers musical, il nous fallait abandonner celui du texte, renoncer aux modulations de la voix humaine, tourner le dos à l’explicite. On nous conviait à des incantations sans références à quoi que ce soit.
Pierre Schaeffer, À la recherche d’une musique concrète [1952], 1998, p. 110-111.

Liste des mouvements

1. Prologue (Orchestre concret et récitation)
2. J'ai perdu mon Eurydice (1er air d'Orphée)
3. Condoléances (Trio)
4. Récitatif aux serpents (Récitation)
5. Divinités du Styx (2ème air d'Orphée)
6. Fleurs et couronnes (Récitation)
7. La lyre (3ème air d'Orphée)
8. Intermède (Trio)
9. Prédication (Récitation)
10. Tu penses donc je suis (Air d'Eurydice)
11. La dictée musicale (Récitation et orchestre concret)
12. Le bandeau (Duo)
13. Le voile d'Orphée (Récitation et auto-trio d'Orphée)

Date de création

1951-07-06

Création de l'oeuvre

Création au Théâtre de l'Empire à Paris en présence notamment de Claude Levi-Strauss, Olivier Messiaen, Henri Michaux et Abraham André Moles. Orphée 51 était programmée après la Symphonie pour un homme seul, spatialisée avec le pupitre potentiométrique de relief inventé par Jacques Poullin. Ce concert avait une valeur d’essai : sa bonne réception a permis la reconduite des crédits alloués à la recherche musicale au sein de la RTF et la création du GRMC Groupe de Recherche de Musique Concrète de Paris.

Composition

Date de composition

Composé du 1er avril au 6 juillet 1951

Référence bibliographique

Christophe Willibald von Gluck, Orphée et Euridice : tragédie-opéra en trois actes, livret traduit de l’italien et augmenté par Pierre-Louis Moline, Vevey, Arts graphiques, 1911
Rainer Maria Rilke, Les Élégies de Duino – Les Sonnets à Orphée, traduit de l’allemand par Joseph-François Angelloz, Paris, Éditions Aubier-Montaigne, 1943.

Sources sonores

Saccade de souffle, Sons de gong manipulés au phonogène

Collaborateurs de réalisation

Poullin, Jacques
Thierry, Michèle

Observations

L’œuvre a été créée au théâtre de l’Empire, à Paris, sous le titre Toute la lyre. La bande originale de la musique concrète de Pierre Henry et les partitions de Pierre Schaeffer, pour les parties instrumentales et de chants jouées en direct, sont signalées perdues. Seules 16’31 de musique concrète (sur les 54’30 que durait le spectacle original) sont aujourd’hui conservées.

Technique

Support

Disque souple
Bande magnétique

Nombre de canaux

Mono

Dispositifs techniques de réalisation

Tourne disque
Phonogène chromatique (Tolana)
Phonogène à transposition continue (Sareg)
Magnétophone mono 76 (premier magnétophone du studio d'essai de la RTF, arrivé en novembre 1950)

Sources

Identifiant

http://pierre-henry.org/admin/items/show/1380

Source

Schaeffer, Pierre (1952). Toute la lyre ou Premier Orphée concret. Livret d'opéra. Paris, Archives GRM, tapuscrit, 16/12/1952, 25 p.
Fonds Schaeffer, IMEC, M13 1252
Fonds Pierre Henry, boite rouge PHBR-00002
Fonds Pierre Henry, classeur DONAUD1807_000152

Cote BNF version de référence autorisée

Aucune continuité de l'oeuvre ne subsiste.

Cotes BNF matériel de composition

DONAUD1714_012863_V7_24 à DONAUD1714_012863_V12_24 ; DONAUD1714_012864_V1_26 à DONAUD1714_012864_V26_26 ; DONAUD1714_012865_V1_32 à DONAUD1714_012865_V14_32 ; DONAUD1714_012876_V2_12 ; DONAUD1714_012876_V9_12. Disque souple Pyral
DONAUD1714_010150 ; DONAUD1714_010151 ; DONAUD1714_010152 ; DONAUD1714_010207 ; DONAUD1714_010208 ; DONAUD1714_010255 ; DONAUD1714_010256 ; DONAUD1714_010257 . Bande magnétique. Eléments
DONAUD1714_003549. Bande numérique (DAT)

Relations entre contenus

Item: Orphée 53 Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Echo d'Orphée Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Orphée dévoilé Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Intérieur / Extérieur Puise dans les sources sonores de Ce contenu
Item: Un Orphée allemand Puise dans les sources sonores de Ce contenu